Kindle et la numérotation des pages : un compromis…

Kindle avait peut-être de bonnes raisons de ne pas mettre les numéros de page….

La mise à jour du logiciel du Kindle permet désormais de profiter de la numérotation des pages, basée sur les livres réels. Mais tout cela n’a pour but que de satisfaire les utilisateurs, perdus par l’absence de numéros, car le système utilisé avant par Kindle avait de bonnes raisons d’exister….

Un format numérique difficile à numéroter.

Tous les formats « reflowables », dont le format Kindle fait partie (ainsi que l’ePub) s’adaptent à l’appareil qui les lit. Ainsi, la taille des polices, l’espacement entre les lignes, mais aussi la largeur des lignes, tout cela s’adapte à volonté. Voici un exemple tiré d’un de mes derniers billets, mis au format ePub, avec une taille de polices identique.

Vous pouvez donc lire un livre avec la même taille de caractères sur votre smartphone ou sur votre Kindle DX (le grand modèle). Et vous pouvez passer de l’un à l’autre en reprenant là où vous aviez arrêté votre lecture.

Imaginez que vous lisiez 10 pages sur votre smartphone. Vous aurez 1 à 2 pages seulement pour entrer tous ces mots sur un Kindle DX ou un Ipad. Voilà pourquoi sur le Kindle, il n’y avait pas de numérotation des pages…

Le système utilisé jusqu’ici:

Il était basé sur un système de pourcentage de lecture et un système plus compliqué appelé « location ». Le système s’appuie sur des repères textuels, plusieurs par page. Ce système était donc plutôt utile puisqu’il permettait de se retrouver comme on le ferait avec des pages.

L’avantage était donc un positionnement fiable, mais l’inconvénient était qu’il était impossible de citer une page, comme dans un livre, et qu’il n’y avait pas de rapport entre le livre papier et le livre numérique.

Ce système restera d’actualité encore quelques temps sur les applications.

Le nouveau système :

La mise à jour du logiciel du Kindle permettra bientôt à tous les possesseurs de la machine de profiter de cette nouvelle numérotation, ainsi que de quelques nouveautés intéressantes.

Le numéro des pages sera ajouté en fonction du texte papier, et relié à un passage particulier. Ainsi, la numérotation des pages restera disponible, et similaire quel que soit le support utilisé. Cela résoudra le problème aussi lorsqu’on change de taille de caractères. C’est donc le principe de « location » en simplifié, pour quelque chose de plus proche de ce que connaissent les utilisateurs de livres papier.

Reste qu’il sera certainement surprenant, sur un petite écran, de tourner les pages et que la numérotation ne change pas. Manifestement il n’y a pas de solution parfaite…

Reste une question relative aux différentes éditions d’un livre papier. Sur laquelle se basera Kindle ?

Source : en anglais

Laisser un commentaire