Tablette Blackberry: des ebooks en préparation ?

La tablette préparée par Blackberry fait beaucoup parler d’elle : un concept qui reste mystérieux, le nom de Blackpad dans un premier temps, et l’achat récent du nom SurfBook par la marque. On parle aussi d’un nouvel OS maison…..Mais y aura t’il une offre d’ebooks ?


Sur le plan des spécifications, la tablette de 7 pouces (ou 9,7 pouces selon d’autres sources) sera puissante puisqu’elle devrait embarquer un processeur Marvel 1 Ghz, 2 appareils photo (un pour la façade, un autre en webcam), et peut-être même un OS maison (pas Blackberry mais QNX).

Plus intéressant encore pour l’utilisateur final, la tablette utilisera la connexion des smartphones Blackberry pour se connecter en 3G (utilisé comme modem). Un bon moyen de séduire les clients déjà possesseurs d’un blackberry, mais aussi de convaincre les acheteurs de la tablette de passer en tout Blackberry.

La solution est d’ailleurs intéressante pour résoudre le problème de double forfait (un pour le téléphone, et un pour la 3G).

La tablette Blackberry ressemblera t’elle à cette création graphique ?


Pour ce qui est du nom, on sait seulement que RIM a récemment déposé le nom de SurfBook au Canada. Pour certains, c’est le nom qui sera annoncé pour la tablette, pour d’autres, ce nom pourrait être une variante (des noms différents selon les pays) et pour d’autres encore, cela pourrait concerner un appareil complètement différent, dédié à la lecture d’ebooks.

Alors, ebooks ou pas ebooks ?

Le nom, si il est confirmé peut en tout cas laisser espérer que la tablette soit surtout prévue pour la consultation de contenus à lire. Après tout, on sait maintenant que l’usage principal de l’iPad est une utilisation en tant qu’outil de lecture.

Pour des utilisateurs professionnels (la cible principale de RIM), une telle tablette, qui donnerait accès aux emails, mais aussi à la presse, aux magazines, aux documents professionnels semble couler de source. Alors d’ici à ajouter une offre d’ebooks, il n’y a en effet qu’un pas.

Et quand on voit les récents positionnements de Toshiba et de Galaxy pour les ebooks, pourquoi ne pas penser que Blackberry en aurait fait autant ? Et dans ce cas, qui fournirait les ebooks ? Mystère, qui pourrait s’éclaircir dès lundi…..

.

Laisser un commentaire