2 milliards de $ pour l’usine qui produira l’écran de lecture Mirasol


L’écran Mirasol, c’est quoi ?

Qualcomm travaille depuis quelques années maintenant sur un écran révolutionnaire qui permettra d’apporter les avantages de l’encre électronique, mais en permettant en plus une vitesse d’animation assez rapide pour gérer la vidéo, et la gestion de la couleur.

Les limites de l’encre électronique (vitesse de rafraîchissement et npor et blanc) seraient donc dépassées, mais on en garderait les avantages (lecture en extérieur sans problème, confort visuel, autonomies record, légèreté…)

Qualcomm avec son écran Mirasol, et Liquavista, qui utilise une autre technologie pour produire le même résultat voudraient devenir les leaders d’un nouveau marché de l’écran de lecture.


L’écran Mirasol fonctionne avec de microscopiques miroirs pilotés électroniquement qui reflètent ou pas la lumière selon la distance à laquelle ils se trouvent. Ce ‘pilotage’ se fait pour chaque pixel de l’écran, et permet de produire des couleurs sans générer de lumière puisque les miroirs utilisent la lumière naturelle.


Vers une production de masse…

Il y a tout juste quelques jours, je relayais la nouvelle selon laquelle les premiers écrans Mirasol seraient livrés début 2011, mais que l’entreprise devrait attendre pour produire en masse (la suite ici).

Si on sait que de premiers clients ont reçu des exemplaires fonctionnels et en semblent satisfaits, on apprend aussi qu’au moins un client majeur a commencé le processus de création d’un appareil intégrant cet écran.

Aujourd’hui, grâce au site Digitimes, on apprend que Qualcomm prévoit d’investir 2 milliards de dollars dans une usine de production pour ses écrans Mirasol qui pourrait commencer à s’installer à Taiwan en octobre 2011 et à produire en masse des écrans 5,7 pouces dès le début d’année 2012.

Mirasol pourrait aussi, selon la même source, choisir de vendre des licences pour ceux qui voudraient fabriquer ces écrans.

Comme on a pu le voir aussi récemment sur de nouvelles photos (ici à droite), Mirasol fait des recherches sur des écrans ultra-fin. Mais on ne sait pas encore si ce genre de nouveau prototype verra réellement le jour.

En tout cas, les ambitions de Qualcomm sont sans doute immenses et justifiées, et ces nouvelles vont sûrement contribuer à alimenter la rumeur selon laquelle le 1er gros client qui désire utiliser les écrans Mirasol n’est autre qu’Amazon.

.

.

Un bel avenir pour les écrans sans rétro-éclairage

Comme je le disais dans ‘Nos yeux survivront-ils à la lecture sur écran‘, les problèmes générés par la lecture sur écran sont une nouvelle donnée pour les fabricants d’écrans, qui devront tenir compte de ces problématiques, surtout si la lecture sur écran se généralise.

Demain, les problèmes générés par les écrans sur la vue deviendront peut-être une préoccupation grandissante. L’utilisation d’écrans sans rétro-éclairage ne résoudra pas tout, mais devrait soulager les yeux fatigués.

Le type de technologie développé par Mirasol, ou encore Liquavista (très impressionnants ici) ou Pixel QI, sans rétro-éclairage mais permettant la couleur et l’animation sera assurément l’avenir de la lecture sur écran.

L’écran Mirasol en extérieur : démonstration




Facebook

ඔබ සහ තවත් එක් අයෙක් මෙයට කැමතියි.එක් පුද්ගලයෙකු මෙයට කැමතියි. ඔබේ මිතුරන් කැමති මොනවටදැයි බැලීමට එක් වන්න.



Laisser un commentaire