Mirasol, l’écran qui donne envie de lire numérique

.

Voir la vidéo directement.

Le concept de l’écran Mirasol

Qualcomm a inventé un nouveau type d’écran qui permettra de proposer les avantages de l’encre électronique et du LCD sans leurs inconvénients respectifs. En effet, si l’encre électronique est très confortable, propose une autonomie record, et est utilisable en extérieur, il faut pour en bénéficier faire le deuil de la couleur et de l’animation.

;

C’est là que l’écran Mirasol intervient, en permettant la même chose, mais avec couleur et animations. On pourra même lire des vidéos.

Cela ouvre donc d’immenses possibilités pour la lecture électronique. Sans importance pour l’instant dans le cadre du livre numérique noir et blanc, couleur et animation deviendront rapidement essentiels.

La consultation des magazines, BD, des futurs ebooks augmentés, et la consultation d’internet seront demain des arguments-clé pour séduire le consommateur.

.

Comment ça marche ?

L’écran est composé de micro-miroirs. La distance d’origine entre un ‘micro-miroir’ et l’écran détermine si le sous-pixel sera de couleur rouge, verte ou bleue (le schéma est plus explicite).


Mais ce n’est pas tout : sous l’action d’un courant, le micro-miroir est attiré par effet électrostatique vers la couche supérieure et remonte contre celle-ci.

La distance entre les deux est alors nulle, et le sous-pixel devient noir.


Afin de générer la couleur d’un pixel, c’est donc une technologie de pointe qui calcule et génère un champ électrique pour chaque sous-pixel de l’écran, et ce jusqu’à des vitesses très élevées pour gérer les animations.


.

Quel impact sur le marché ?

Alors que le débat fait rage entre LCD et encre électronique, cette technologie pourrait arbitrer le conflit. Il faut l’avouer, ni l’encre électronique ni les écrans LCD ne proposent de solution idéale.

L’encre électronique ne permet pas dans son état actuel, de faire autre chose que de la lecture de texte pur, et a contrario les écrans LCD sont inconfortables pour les yeux.

Si Mirasol arrive assez vite, le consommateur pourrait passer directement à ce type de matériel, sans passer par la case encre électronique, inconnue du grand public, en tout cas chez nous.

Reste que Qualcomm n’est pas seul. En face, la technologie de Liquavista ou encore celle de Pixel Qi sont aussi dans la course, et donnent aussi de très bons résultats, à des lieues des trop lents progrès de l’encre électronique.

Quand, chez qui et comment….

Pour l’instant, on ne sait pas grand-chose. Beaucoup de rumeurs ont fait état d’un partenariat possible entre kindle et mirasol pour le prochain lecteur.

Mais il se pourrait aussi que d’autres entreprises aient choisi les écrans Mirasol. je pense quant à moi que cette technologie ou son équivalent équipera la plupart des lecteurs des grandes marques dans un à deux ans.

Mirasol a annoncé que les premiers appareils équipés de leurs écrans arriveraient sur le marché début 2011.

Mais on sait surtout que Qualcomm vient d’investir 2 milliards de dollars dans une usine qui sera capable de produire les écrans mirasol en quantité industrielle, signe s’il en était besoin que les perspectives pour cette technologie sont immenses.

En effet, en dehors des lecteurs d’e-book, on pourrait vite voir arriver ce genre de technologie sur les Smartphones aussi, puis sur des tablettes.

Et comme on peut le voir sur ces prototypes, le résultat en mains pourrait être très intéressant…..

.

Mirasol : une vidéo qui ressemble à la première phase d’une vraie campagne de communication….

.

Pour en savoir plus : le site de Mirasol

Images : Qualcomm

.




Facebook

ეს მოგწონთ თქვენ და 3 სხვას.ეს მოსწონს 3 ადამიანს. რეგისტრაცია რომ ნახოთ რა მოსწონთ თქვენ მეგობრებს.



Laisser un commentaire