Ebooks Kindle : bientôt en prêt dans les bibliothèques US

Amazon frappe un grand coup !

L’actualité Amazon est décidément dense. Après avoir annoncé avant-hier le lancement de son programme d’impression à la demande au Japon, Amazon annonce ce mercredi après midi que les bibliothèques pourront très prochainement prêter les ebooks Kindle à leurs usagers. Un tournant…

Alors qu’aux Etats-Unis, les 2/3 des bibliothèques publiques ont un programme de prêt d’ebooks, Amazon a décidé de continuer sa stratégie consistant à se rendre incontournable avec la nouvelle fonctionnalité d’emprunt en bibliothèque. Avec cette fonctionnalité, il sera possible pour les utilisateurs Kindle d’emprunter des ebooks Kindle dans pas moins de 11.000 bibliothèques aux Etats-Unis.

La fonction sera disponible sur toutes les générations de Kindle et d’applications Kindle. Pas besoin donc d’avoir un Kindle pour s’en servir. Les utilisateurs pourront emprunter un ebook dans leur librairie et commencer à le lire sur n’importe quel appareil de la marque ou sur une des multiples applications gratuites disponibles sur Android, iPad, iPod touch, iPhone, PC, Mac, BlackBerry, ou Windows Phone.

D’intéressantes fonctionnalités

Par exemple, si un utilisateur emprunte de nouveau un ouvrage auprès de sa bibliothèque préférée ou l’achète sur Amazon, toutes les annotations et signets seront préservés.

Comme le précise le responsable du projet, Jay Marine, normalement, il n’est pas possible d’annoter les livres dans une bibliothèque. Cela sera possible sur un ebook Kindle.

Selon le communiqué, Amazon travaille en fait avec OverDrive, leader des solutions de fourniture de contenu digital pour plus de 11.000 bibliothèques pour permettre cette expérience de prêt et d’emprunt d’ebooks. Steve Potash, CEO d’OverDrive a d’ailleurs exprimé sa joie de travailler avec Amazon pour offrir ce service à des millions d’utilisateurs qui utilisent le Kindle ou les applications Kindle

En tout cas, voilà qui ne va pas faire les affaires des sites de prêt d’ebooks, mais qui devrait permettre à Amazon d’encore franchir une étape et conquérir un énorme réservoir de nouveaux utilisateurs, pas toujours prêts à payer pour lire des ebooks.

On ne sait pas à ce stade comment Amazon pourrait gérer le fait que ce genre de fonctionnalité va diriger les consommateurs vers des pratiques d’emprunt plutôt que des pratiques d’achat.

Et en France ?

Pas d’information en ce sens, mais si un tel projet est porté en Europe, où Amazon prépare activement son arrivée, ce serait un énorme atout pour séduire des utilisateurs. Pourtant, difficile d’imaginer que les éditeurs ou le monde du livre en général soient prêts à ce genre de partenariat, surtout avec Amazon….

.

Source : Amazon

Laisser un commentaire