Une des 1ères plateformes de prêt d’ebooks obligée de changer de nom

Amazon n’a manifestement pas apprécié qu’on utilise le terme Kindle.

Les 1ers services de prêt d’ebooks viennent à peine d’être lancés. De nombreuses questions concernant les réactions possibles de Kindle et Barnes & Noble se posaient. Les premières réactions arrivent avec Amazon qui demande un changement de nom pour Kindle Lending Club. D’autres sites seront ils visés ?


Booklending.com est donc le nouveau nom du site qui manifestement n’avait aucune raison de faire un tel changement spontanément.

Ce service, un des plus en vue, permet de mettre en relations les personnes qui veulent profiter des fonctions de prêt et d’emprunt des ebooks, fonction proposée par Kindle et par Nook.

Pour info, voici une liste de sites et de leurs noms actuels (qui n’intègre pas les nombreux forums ajoutés dans ce domaine).

Et donc…

On voit qu’il y avait en tout 3 sites qui utilisaient les mots Kindle ou Nook dans leurs titres. Mais seul Kindle Lending Club pouvait donner l’impression d’être un service appartenant à Amazon. Reste à savoir si les deux autres sites auront des problèmes ou pas.

Mais il y a une info dans l’info, peut-être plus intéressante en fait : ce changement de nom montre implicitement qu’Amazon ne compte pas interdire ce genre de site, qui ne pose donc manifestement pas plus de problème que cela….

Plus d’articles sur le prêt d’ebooks.

Laisser un commentaire