Et vous, sur quoi lirez vous vos ebooks ?

A l’heure du croisement des technologies, netbooks, écrans tactiles et ebooks se mélangent pour former de nouveaux systèmes hybrides plus ou moins intéressants.

Difficile alors, à moins de lire ce genre de blog régulièrement, de savoir s’u retrouver dans cette jungle.

Voici donc un petit guide des outils de lecture : Je vous ai fait grâce de la lecture sur console de jeux et sur appareil photos, ce billet étant déjà assez long.

Les supports qui permettent la lecture d’ebooks

Lire ses ebooks sur un ordinateur « traditionnel »

La plupart des ebooks lus jusqu’ici l’étaient sur ordinateur, car souvent, ils étaient édités au format PDF ou dans des formats lus par un logiciel spécial installé sur ordinateur. Bien que la lecture soit plus aisée sur un ordinateur portable, elle reste possible sur un ordinateur fixe.

Lire ses ebooks sur un netbook

Les netbooks sont cette catégorie de mini-ordinateurs qu’on voit un peu partout, légers, et pas (trop) chers.

De nombreux utilisateurs ont utilisé des logiciels permettant de basculer la vue en mode paysage, et ainsi se servir de netbooks comme de livres.

Cette pratique ne concerne qu’un tout petit public possesseur de ce genre d’appareils, mais elle semble adaptée à la lecture d’ebooks, du fait de ses dimensions et de son poids.

C’est en tout cas une solution acceptable…

Lire ses ebooks sur un smartbook

Le Smartbook est l’intermédiaire entre smartphones (catégorie suivante) et netbooks, ont une grande autonomie, et sont beaucoup moins chers que les netbooks. Mais leurs fonctionnalités sont limitées.

Certains Smartbooks font et feront le choix de mettre en avant une fonction ebook, afin de prendre un marché qui est aujourd’hui en plein devenir. C’est sur ce genre d’appareil hybride qu’une partie des lecteurs pourrait se retrouver à court terme, grâce à un prix et un format idéal.

Lire ses ebooks sur un smartphone

Les smartphones sont ces téléphones intelligents, tactiles, que nous connaissons tous, et dont l’embassadeur est bien entendu l’iPhone.

De nombreuses marques essaient de percer dans ce créneau, mais seuls iPhone et les smartphones sous androïd et blackberry et windows phones dans une moindre mesure arrivent à percer.

Cela est du en grande partie à leurs magasins d’applications et aux interfaces tactiles.

Et si les écrans semblent trop petits, de gros efforts d’ergonomie ont permis d’obtenir un rendu satisfaisant pour une lecture courte, et ainsi à de nombreuses applications d’ebooks de percer et de commencer à modifier les comportements de lecture.

Le succès est d’ailleurs au rendez-vous puisqu’il se télécharge à ce jour plus d’ebooks que de jeux sur l’iphone.


Les supports optimisés pour la lecture

Les lecteurs d’ebooks à encre électronique

C’étaient jusqu’ici les stars concernant les ebooks, et elles le seront encore quelques temps….ou pas.

Nul ne sait en fait quel impact exact auront exactement les tablettes sur ces lecteurs. Mais ils devront sans aucun doute évoluer rapidement aussi, et ne pas rester en l’état actuel.

Ce sont bien entendu les appareils à encre électronique qui sont le plus adaptés pour la lecture, tant qu’on limite celle-ci à une lecture sans images, sans animation, bref à une reproduction de la lecture papier.

L’intérêt de la technologie e-paper est actuellement d’avoir une énorme autonomie, de ne produire aucun reflet (on peut lire dehors), et de procurer un confort visuel sans égal.

A plus long terme, les évolutions technologiques prévues permettront la création d’écrans souples, et même enroulables, très résistants, légers, et gérant couleur et vidéo. En bref, c’est l’avenir.

Notons aussi des projets comme le Skiff reader, spécialisé pour la presse, et qui pourraient remporter aussi un vif succès.

Les lecteurs hybrides e-paper / LCD

  • Le LCD sous le e-paper

Des lecteurs comme le Nook ou le Alex (Nook étant peut-être d’ailleurs un plagiat du Alex) ont un lecteur e-paper général, et juste en dessous un écran LCD pour naviguer sur internet, rechercher des informations, etc…

Si je suis très convaincu par le design, je le suis moins par l’intérêt de la manoeuvre.

  • Le LCD à côté du e-paper

C’est le pari de la double page qui rappelle le vrai livre, et dont une des pages serait e-paper, et l’autre LCD. Une idée qui me paraît assez bonne, et vouée à un bel avenir pour certains types d’applications. Un compromis en tout cas intéressant et innovant.

Dans cette gamme d’outils, on trouvera par exemple le eDGe enTourage.

  • Le LCD sur ou sous le e-paper

Je ne suis pas spécialiste de la question, mais quelle que soit la solution trouvée par l’entreprise pixelQI, elle est géniale, car elle intègre les deux écrans dans la même surface. Il suffit de mettre le rétroéclairage sur la position off pour passer sur l’écran e-paper. Et la réactivation du rétroéclairage permet le retour à l’écran couleur.

C’est à n’en pas douter la meilleure technologie et solution des 3.

Les tablettes tactiles

Les tablettes tactiles sont attendues depuis un certain temps, et nous n’en sommes qu’aux débuts. Après quelques annonces au CES 2010, c’est Apple qui le premier dégaine avec une machine issue de l’expérience de l’iphone et de l’ipod touch. Et comme Apple a rajouté une application ebooks appelée d’ailleurs « iBooks » et prépare l’ »iBooks store » qui va avec, Apple pourrait réitérer le succès d’iTunes, cette fois-ci dans le domaine des ebooks.

Et malgré la critique envers l’écran, seulement LCD alors qu’on attendait la technologie PixelQI, il semble que les consommateurs attendent impatiemment la mise sur le marché.

La concurrence pourrait donc venir du projet ADAM de Notion Ink : une tablette tactile sous androïd et qui intègre l’écran pixelQI.

Google préparerait (rumeur) sa tablette aussi en collaboration avec HTC, Windows sortira cette année une tablette aussi en collaboration avec Apple, et ce sont à présent toutes les marques qui se lancent sur le créneau.

En conclusion :

Une chose est sûre : la multiplication des écrans, et l’intégration des offres d’ebooks sur la plupart des appareils qui en comportent vont permettre à l’ebook de se développer rapidement. Pour ce qui est de la lecture, et s’il sera possible de lire sur de nombreux supports, il semble difficile d’échapper aux tablettes à court terme, et à l’ e-paper une fois que sa technologie aura atteint la maturité, d’ici quelques années.

Laisser un commentaire