Harlequin, champion de….l’ebook ?

Baisser les prix pour vendre plus : c’est pourtant simple !
Alors que tout le monde semble hésiter face au numérique, que les éditeurs peaufinent leurs stratégies, ou essaient de sauvegarder leurs marges en voulant aligner le prix du livre sur le papier, certains se posent moins de questions, et écoutent leurs utilisateurs…..


C’est le site Actualitté qui pose la question:  Est-ce que seul Harlequin a compris le commerce d’ebooks ?

Extrait :

« …non, le numérique, ce n’est pas flippant, et oui, on peut créer au maximum et expérimenter, cela coûtera en cas d’échec de toute manière bien moins cher qu’un tirage papier avec mise en place et retours…

Eh oui. C’est comme ça. Et voilà que Harlequin vient d’annoncer la création d’une nouvelle collection/filiale, Carina Press, qui débute avec 10 titres et en publiera près d’une quarantaine en tout d’ici fin 2010. Prix de vente : entre 2,99 $ et 6,99 $. »

Et je ne peux qu’être d’accord avec ça. Dans un style (très) différent, je rajouterais quand même l’initiative de Publie.net, lancée par François Bon, et qui a aussi compris l’intérêt de vendre à un prix plus en accord avec les attentes du consommateur, et qui propose même un système d’abonnement.

Là où certains préserveront leurs marges unitaires, d’autres vont baisser les prix et jouer sur les volumes. Mais il faudra apparemment encore un peu de temps à certains acteurs de la chaîne du livre pour comprendre comment ça fonctionne sur internet….

N’oubliez pas de lire l’article complet.


Laisser un commentaire