L’écran Pixel Qi a t’il été copié par un concurrent ?

Pas si sûr ! L’entreprise a peut-être simplement ‘vendu’ sa technologie au manufacturier CPT.
Alors que Pixel Qi bataille ferme depuis quelques années pour pouvoir proposer son écran au grand public, un nouveau venu vient de montrer un système utilisant exactement la même technologie. Alors, concurrence, plagiat ou partenariat ? Difficile d’en être sûr….


.

Pixel Qi / CPT : identiques ?

Les ressemblances sont troublantes entre les deux technologies.

Elles permettent pour l’une comme pour l’autre de passer d’un mode rétro-éclairé (le LCD traditionnel) à un mode non rétro-éclairé, ayant une autonomie renforcée et utilisable en extérieur, même en plein soleil.

La technologie de Pixel Qi a t’-elle été copiée ? S’agit-il de licences accordées par Pixel Qi ?

La question peut en effet se poser ainsi, car il y a quelques jours, la fondatrice de Pixel Qi a annoncé que des manufacturiers pourraient fabriquer eux-mêmes des écrans de ce type moyennant le paiement d’une licence à Pixel Qi. N’importe quel usine d’écrans LCD serait d’ailleurs selon elle capable de fabriquer ces écrans sans surcoût.Difficile dans ce contexte de savoir si la technologie a pu être copiée sans difficulté, si des recherches existaient en parallèle, ou si une licence a été accordée. Et même si cette dernière option semble étonnante du fait qu’aucune communication n’a été faite en ce sens, il est aussi assez rare qu’une usine mène ses propres recherches. Il faudra donc attendre pour en avoir le coeur net.

CPT peut-il représenter un danger pour Pixel Qi ?

Si cet écran ne résulte pas d’un partenariat avec Pixel Qi, il deviendra en effet un concurrent direct et dangereux.

La force de CPT est d’être un des plus gros manufacturiers de Taïwan. CPT n’aura donc aucun problème pour produire en masse, à meilleur prix, et à fournir directement les fabricants d’ordinateur, avec qui ils traitent en direct.

Difficile de se faire une opinion sur la qualité de l’écran car la vidéo est très peu parlante. Il semble même y avoir pas mal de reflets alors qu’on est en extérieur. L’autonomie est elle, inférieure à celle d’un écran Pixel Qi. Pourtant, on est en mesure de penser que Pixel Qi a quand même une longueur d’avance dans la recherche, et que cela jouera.

Alors coup dur ou pas pour Pixel Qi ? Il sera très intéressant d’entendre la réaction de Mary-Lou Jepsen sur ce sujet.

Une bonne nouvelle pour les utilisateurs.

On sait désormais que les écrans Pixel Qi vont être distribués rapidement, intégrés à des tablettes, fabriqués de manière industrielle via ce système de licences. Si un ou plusieurs concurrents arrivent avec le même matériel, il est certain que cela dynamisera encore le marché et favorisera la compétitivité. Que du bon, donc, du point de vue des utilisateurs….

Laisser un commentaire