Nook : la contre-attaque face au nouveau Kindle


Barnes & Noble, pour continuer sa bonne stratégie qui lui aurait permis de vendre plus d’appareils que Kindle au 2nd trimestre 2010 doit réussir à tenir bon face à l’expérimenté groupe Amazon, et prépare pour cela une stratégie basée sur ce qui fait sa force, et sur ce qui est une des seules faiblesses d’Amazon : la présence en magasin.

Une véritable force de frappe pour Septembre

….dans tous les magasins de l’enseigne !

D’après le New-York Times, le libraire géant, que l’on pourrait comparer à notre FNAC à l’échelle Américaine, prépare une stratégie très aggressive, dans laquelle il y aurait :

  • Des prix très agressifs sur les lecteurs,
  • D’immenses espaces dédiés dans ses magasins,
  • La présence d’appareils en démonstration,
  • Des vidéos de présentation,
  • Du personnel dédié à ces opérations, pour donner des explications.

Les espaces « Nook » seraient ainsi montés tout prêt des cafétérias et restaurants, de manière à ce que les curieux s’arrêtent et profitent d’une pause café.

Enfin, on parle de plus de 100  accessoires et produits dérivés qui seraient vendus.

Face au Kindle nouvelle génération qui vient de sortir, il est certain que Barnes & Noble fait un bon choix en décidant d’attaquer sur le terrain du….terrain ! Barnes & Noble a en effet intérêt à jouer la carte de la présence en magasins.

.

Bien que le Kindle se soit récemment déployé dans des magasins partenaires, et même des aéroports, il lui manque une vraie présence en librairie, contrairement à Nook, qui compte manifestement bien en profiter dès la rentrée…

L’approche qui manquait cruellement à ce secteur :

Montrer, faire toucher, expliquer, tester….. voilà ce qui manque pour comprendre l’intérêt de ces appareils. Apple l’a très bien compris lors du lancement de ses iPad. Alors pourquoi les lecteurs à encre électronique ont-ils mis tant de temps à en faire de même ? Voici en tout cas une nouvelle étape dans la guerre pour la domination du marché des ebooks, et celle-ci devrait mettre l’ebook à portée réelle du grand public, pour peu que la stratégie de prix soit très agressive.

.

Espérons que nos meilleures enseignes sauront en faire autant en France….encore faudrait-il qu’il y ait plus de choix à présenter !

Laisser un commentaire