Papier contre ebook : le match en vidéo

Ou comment surfer sur la mode ebook pour vendre de beaux livres….
Alors que les maisons d’édition doivent faire des choix compliqués et que la révolution numérique secoue la chaîne du livre, certains choisissent la voie du papier et de la qualité. C’est le cas de cette entreprise qui a choisi de communiquer de manière originale.

Dans les 3 vidéos ci-dessous, le site Inprint Books a choisi d’utiliser de manière amusante le texte sous forme d’une discussion entre un lire papier et un lecteur d’ebooks à encre électronique. La synthèse vocale est utilisée pour ‘faire parler’ le lecteur d’ebooks.

.

Le toucher et l’odeur…

Dans cette première vidéo, Inprint Books met en avant la dimension la plus défendue par les amoureux du livre : le toucher du papier et l’odeur de l’encre.
Sur ce point, bien sûr, malgré les efforts faits pour intégrer la dimension tactile à la lecture, l’ebook restera toujours loin du compte.
Qui veut sniffer du pixel ?

Lire dans le bain

Tout est dit dans le titre, et on devine ce que va proposer la vidéo.
Celle-ci est quand même un peu décevante, et même si l’humour est intact, c’est sans surprise.
Le fait de pouvoir être lu partout est un des bons arguments pour l’ebook. Attaquer sur ce point est donc moins judiceux.
.
.

Sur l’étagère…

De meilleurs arguments ici, avec d’abord l’importance de la couverture, et de la présence sur une bibliothèque.
Il est d’ailleurs intéressant de noter que ce sont deux points mis en valeur dans toutes les applications iPad.
Comme quoi, en effet, ça manque….

Je verrais bien d’autres matchs ici : l’autonomie, la résistance au choix, le prêt….

Si vous vous débrouillez assez en Anglais pour écouter des publicités radio, rendez-vous ici pour leurs 3 publicités radio, dans la même veine que les vidéos.

En tout cas, Inprint Books montre qu’on peut rebondir et même utiliser la mode de l’ebook pour vendre du papier. Et le beau livre a je pense encore plus d’avenir qu’avant…

Laisser un commentaire