Kindle gratuit en novembre 2011 : est-ce possible ?

Rumeur, stratégie, utopie ?

Déjà plusieurs fois imaginé, le concept du Kindle gratuit a la vie dure. Pour certains, graphique à l’appui, ce n’est qu’une question de temps. Pour d’autres, ce serait imaginable avec une souscription à un des services d’Amazon ou en achetant un pack d’ebooks. Amazon doit en tout cas y penser….

Tout d’abord, en France, on n’en est pas là. Le Kindle doit déjà arriver, et il faut un catalogue de contenus à proposer. Mais tout cela serait en préparation. Il est vrai que l’idée d’un Kindle subventionné par les achats d’ebooks n’est à mon avis pas une chimère complète, bien que j’ai du mal à croire que les dates du graphique soient réalistes.

La baisse du prix du Kindle suivrait un schéma…

C’est en octobre 2009 que pour la première fois,  John Walkenbach avait noté sur son site la baisse régulière du prix du Kindle, baisse qui suivait selon lui un planning bien précis.

On a pu observer en 2010 que le nouveau prix du Kindle suivait, une fois encore, ce schéma.

Selon ce schéma, le prix du Kindle tomberait à zéro en Novembre 2011. Mais même une logique de baisse scientifique existe chez Amazon, rien ne prouve que la limite est fixée à zéro.

Si la courbe est « réaliste », et que des baisses sont encore prévues, on pourrait donc avoir une annonce imminente du passage du Kindle sous la barre des 100 dollars.

On imagine mal Amazon faire l’impasse sur cette étape essentielle.

Le lecteur gratuit, est-ce possible ? Oui, et Amazon y aurait déjà réfléchi !

Difficile d’imaginer le Kindle gratuit. Après tout, ça coûte quand même cher à fabriquer, il faudrait acheter pas mal d’ebooks d’avance pour que cela couvre le coût du Kindle, et donc ça semble tout bonnement impossible.

Pourtant, il y a une option, et elle a déjà été étudiée par Kindle il y a un an, selon le site Techcrunch. Amazon aurait ainsi étudié l’idée d’offrir le Kindle à ceux qui souscriraient à Amazon prime, une offre qui permet de se faire livrer gratuitement, sans minimum d’achat, et en 48 heures tous ses achats sur Amazon pendant 1 an contre un paiement de 79 dollars.

Le modèle économique serait dans ce cas à peu près le suivant : comme les utilisateurs qui savent qu’ils seront livrés gratuitement consomment plus que les autres, et plus chez Amazon, ce qui est dépensé pour offrir le Kindle d’un côté est donc récupéré en partie de l’autre. Ensuite, Amazon pourrait même faire le choix de perdre de l’argent à court terme le temps de fournir le monde entier de sa machine, et récupérer son argent sur le long terme avec les achats d’ebooks.

Mais ça, c’est en théorie. Le calcul est-il si simple ? Rien n’est moins sûr…

Quoi qu’il en soit, Amazon a un énorme atout sur certains de ses concurrents : il propose aussi d’autres services, et Jeff Bezos a certainement quelques coups d’avance.

La subvention, prochaine étape pour les lecteurs ?

Je crois que l’offre « lecteur d’ebooks gratuit contre achat de contenu » ou inscription à un service n’est qu’une question de temps. Le concept est le même que pour la téléphonie mobile, en remplaçant le forfait téléphone par un « forfait ebooks ». Il y a de nombreuses options possibles pour faire baisser les prix, et même proposer le lecteur gratuitement.

Mais attention, dans ce modèle, c’est aussi la certitude de rester sur un système totalement fermé, nécessaire pour récupérer ce qui a été offert…

Allez : plus que quelques mois pour savoir si le graphique est valable et si Amazon offrira son Kindle à noël prochain.

Mon pronostic ? Même si Amazon a montré qu’il pouvait aller très loin en 2010 sur la guerre des prix, j’ai du mal à imaginer le Kindle gratuit d’ici Novembre.

Et vous, vous en pensez quoi ?

Source : Teleread

Laisser un commentaire