Lecteurs d’ebooks contre tablettes: le choc des cultures 1/3

Les lecteurs d’ebooks : l’outil dedié à la lecture.

Le débat fait rage : quel est le bon mot ? livre électronique, ebook reader, e-reader, liseuse….et derrière ce mot, une même réalité : la technologie de l’encre électronique.

Dans mes billets, j’utilise plutôt le terme « lecteur d’ebooks » par simple goût personnel, et pour ne pas rentrer dans un débat qui ne me passionne pas plus que ça.

Le même débat a aussi lieu concernant le mot ebook, que certains appellent plutôt livre numérique, ou livrel, etc….

Si le sujet vous intéresse, je vous recommande « comment nommer les machines à lire » .

Lecteurs d’ebooks : l’encre électronique en vedette…

Un lecteur d’ebooks est un appareil qui permet de lire des ebooks exclusivement (ou presque). Les plus connus sont le célèbre Kindle, ou encore le Sony reader, ou encore les lecteurs de la marque française Booken.

Mais de nombreuses marques arrivent, et des centaines de lecteurs débarquent sur le marché.

.

L’encre électronique, c’est quoi ?

Le schéma ci-dessous montre le fonctionnement de l’encre électronique. Cliquez sur l’image pour accéder à une excellente infographie proposée par le journal « le monde » et expliquant l’encre électronique (dans l’infographie, cliquez sur les flèches dans l’image pour obtenir les explications)

Les avantages des appareils à encre électronique :

  • Un confort visuel optimal : l’absence de retroéclairage, et la technologie même de l’encre électronique rendent la lecture facile, agréable et confortable.
  • La possibilité de lire en extérieur : sans rétroéclairage, il devient possible de lire même en plein soleil, sans reflets. Une chose impossible avec toute autre type d’écran.
  • L’autonomie : il ne faut de l’énergie que pour changer de page. Ensuite, l’écran est temporairement « imprimé », et reste ainsi sans consommer d’énergie. L’autonomie bat des records et se compte donc en semaines au lieu de se compter en heures.
  • La mobilité : ces appareils ont été conçus dans des dimensions permettant de l’avoir partout avec soi…

Les limites des appareils à encre électronique :

  • Le noir et blanc uniquement (pour l’instant). Si vous voulez lire un ouvrage avec des images, ou un de ces nouveaux types d’ebooks que les éditeurs préparent, et qui embarquent du multimédia.
  • La lecture exclusivement ou presque. Même si les fonctions de lecture audio existent sur certains modèles, et qu’on peut regarder ses photos en noir et blanc, les lecteurs dediés sont…..dédiés à la lecture. Un point positif pour certains, négatif pour d’autres.
  • Un certain coût. On entend dire que l’iPad ou autres tablettes coûtent cher. Mais en prix relatif, un lecteur dedié aux ebooks coûte encore cher pour l’instant.

Alors, le lecteur d’ebooks est-il fait pour moi ?

La caricature voudrait que les plus jeunes soient tentés par les tablettes et les plus vieux par les lecteurs d’ebooks. S’il y a une part de vérité, il y a aussi une part de faux importante. Le choix d’un appareil pour lire doit être libre de tout préjugé, et il ne faut pas oublier l’essentiel : votre utilisation personnelle.

Le lecteur dedié est un fabuleux appareil embarquant une technologie très innovante. Mais si cette technologie est (presque) la panacée pour lire des livres au format texte, votre lecteur d’ebooks ne pourra servir qu’à cela pour l’instant.

Et je dis bien pour l’instant, car l’arrivée de la couleur, de la gestion des vidéos, de fonctions supplémentaires, et d’écrans souples pourrait supprimer rapidement ces limites.

Numerikbook

Si vous désirez seulement lire des ebooks, et que vous n’avez que faire des autres possibilités, alors n’hésitez pas, voilà l’appareil qu’il vous faut.

Ce sera aussi le bon choix si vous comptez vous déplacer et lire dans le train, le métro, etc….

Les tablettes (sauf les mini-tablettes qui arrivent) sont trop encombrantes pour cela et ne rentreront pas dans la poche.

Dernier point à réflechir : l’offre de contenus. Vérifiez à quels catalogues vous pourrez accéder avec votre lecteur….

.

.

Dans le prochain billet (2/3) : place aux tablettes tactiles et à leur utilisation en tant que lecteur d’ebooks.

Laisser un commentaire